La nature en ville : 3/ Ballade au bord du Clain

Enfin, je vous propose l’article sur ma ballade au bord du Clain que je vous avais promis pour la mi-août. Celui-ci est le dernier de ma série de l’été sur la nature en ville.

Pour cette dernière étape, je vous emmène à la découverte d’une nature plus sauvage au cœur de l’agglomération de Poitiers : les bords du Clain. Poitiers est ceinturé par deux rivières qui coupent le ville en 3 : le Clain et la Boivre. Le Clain prend sa source en Charente, traverse le département de la Vienne avant de se jeter dans la rivière du même nom. A Poitiers, les berges du Clain sont très accessibles à pied ou à vélo et permettent de faire de sympathiques promenades. Pour le découvrir, vous avez deux options :

  • la ballade citadine entre, par exemple, le pont Saint-Cyprien et le pont Neuf ou plus au nord, en empruntant la rue des Quatre Roues puis en longeant le boulevard de Chasseigne. Cette ballade reste urbaine puisque vous entendrez toujours les bruits de la circulation, malheureusement. Cependant, vous pourrez découvrir le patrimoine de Poitiers comme la présence d’un ancien moulin. Et si la circulation est trop dense, le jardin des plantes est à proximité.
  • Mais vous pouvez également découvrir la campagne en pleine ville. Pour cela, direction le sud de la cité à la limite des communes de Poitiers et Saint-Benoît. Empruntez la rue du Bas des Sables puis le chemin de la Grotte à Calvin ou à partir du parc de Blossac, descendez le long du chemin de la Cagouillère, traversez le Clain le long de la voie de chemin de fer puis rejoignez le chemin de la Grotte à Calvin.

View Larger Map

Au bout de ce chemin, vous êtes à la campagne. Les bruits de la ville ont pratiquement disparu (hormis le bruit lors du passage des trains). Vous profitez de la rivière le temps d’un pique-nique, d’un après-midi de détente à quelques minutes de marche du centre-ville. Si vous avez de la chance, vous pourrez observer une grenouille ou la fritillaire pintade.

Le jour de ma ballade, je n’ai pas pu rejoindre Saint-Benoit à pied (prendre à gauche après avoir traversé le Clain sur le pont en bois), le chemin étant en réfection. Nous avons décidé de faire une ballade le long des berges du Clain qui nous a permis de faire quelques découvertes : les vestiges d’un ancien aqueduc romain ou l’emplacement d’une ancienne cressonnière (dans le jardin d’ombre).

Ce coin de campagne à Poitiers est relativement fréquenté mais il appartient au Parc Naturel Urbain. C’est donc un endroit protégé afin de préserver la biodiversité ou de lutter contre les inondations. Lors de ma promenade, je n’ai pas pu éviter de découvrir des déchets abandonnés (bouteilles, papiers …) ou des personnes ayant apporté carrément leur barbecue pour pique-niquer le long de la rivière.

Si un jour vous déambulez dans cet endroit, n’oubliez pas que vous êtes dans un lieu protégé alors respectez la nature et appliquez quelques gestes simples : ramener vos déchets, ne faites pas de feu, restez sur les sentiers…

Avant de découvrir les photos que j’ai prise lors de ma ballade, je vous conseille de vous munir de bonnes chaussures car certains sentiers sont étroits ou escarpés. Mais, ne vous inquiétez pas, une grande partie de cette ballade est plate et accessible à toutes et à tous. Enfin, certaines parties peuvent être boueuses ou inondées après de fortes pluies. Nous sommes quand même en bord de rivière.

Vous avez aimé cet article. Partagez-le sur Diaspora*!

2 réflexions au sujet de « La nature en ville : 3/ Ballade au bord du Clain »

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.