[Recette :] Confiture allégée de fraises

L’été est revenu. Mon placard de confitures d’hiver se vide petit à petit. Il est temps de refaire le plein. Je suis toujours à la recherche d’une recette qui serait adaptée aux contraintes que je me suis fixée : des fruits bios ou sans pesticides privilégiant les produits locaux et limitant les déchets. Récemment, je me suis interrogée sur ma consommation de sucre. J’ai donc décidé d’en diminuer la quantité dans mes confitures et d’utiliser de l’agar-agar pour les gélifier. Avec ma confiture à la fraise allégée, j’ai donc répondu à la plupart de mes critères :

  • Les fraises sont cultivées sans pesticides et j’ai été les cueillir à côté de chez moi.
  • Le sucre n’est pas local car j’utilise du sucre de canne bio acheté en sachet de 5 kg. Mais comme j’en utilise moins, je limite le recours aux produits non locaux et aux déchets.
  • Il existe de l’agar-agar d’origine française conditionné en grand paquet (100 ou 500g) au lieu de sachets individuels donc toujours moins de déchets.
  • Cette confiture allégée en sucre est meilleure pour la santé.
  • La gélification à l’agar-agar étant très rapide, je limite également ma consommation d’énergie.confiture_fraises

Confiture de fraises allégée

Ingrédients :

  • 1,5 kg de fraises (bios ou sans pesticides de préférence)
  • 750 g de sucre de canne (ou de betterave)
  • 1/2 verre de jus de citron (facultatif)
  • 8g d’agar-agar dilué dans un verre d’eau

Recette :

  • Stériliser les pots de confiture pendant 10 minutes à l’eau bouillante.
  • Nettoyer et équeuter les fraises.
  • Les mettre dans une casserole ou un faitout et les écraser légèrement au presse-purée.
  • Ajouter le sucre et le jus de citron.
  • Porter à ébullition et laisser cuire pendant 30 minutes environ en remuant de temps en temps.
  • Ajouter l’agar-agar préalablement dilué dans un verre d’eau.
  • Porter à ébullition pendant 5 minutes.
  • Mettre en pots.

Vous obtiendrez environ 7 pots de 370g. Et si vous ne voulez pas mettre les queues de fraises au composteur, vous pouvez réaliser une eau de fraises.

Utilisez-vous de l’agar-agar pour vos confitures?

Il est possible de réaliser le même type de confiture avec des framboises.

Vous avez aimé cet article. Partagez-le sur Diaspora*!

2 réflexions au sujet de « [Recette :] Confiture allégée de fraises »

  1. Emilie

    C’est si gai les confitures! Franchement, j’adore en faire.
    En ce début de presque été, j’ai réalisé deux mélanges : l’habituel fraise-rhubarbe, du petit maraîcher bio qui livre sur mon lieu de travail, ainsi qu’ un mélange improvisé avec des groseilles rouges cueillies (600g de jus) dans le jardin d’une amie et des abricots italiens abîmés (600g de chair) qui étaient mis en déstockage rapide au magasin bio où je vais.
    Et bien, franchement, si tu as l’occasion, groseille-abricot, c’est vraiment délicieux!
    Pour l’usage de l’agar, je ne sais jamais trop comment doser mais pour le moment je mets 1g d’agar par litre de confiture: elle prend très bien ainsi.
    Hâte de voir tes prochains inspirations dans le domaine 🙂

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Les confitures c’est si bon et j’apprécie aussi beaucoup mes confitures allégées. Cette année, je me suis fixée comme défi de n’acheter que des fruits bios ou produits sans pesticides. Mais avec le froid et la pluie, c’est un peu compliqué d’avoir des fruits et des légumes. Tu as bien de la chance d’avoir accès à tous ces fruits. La rhubarbe a été plantée cette année dans le jardin alors j’espère en récolter un peu l’année prochaine. Les fraises et les framboises du jardin sont réservées à la dégustation. Normalement la semaine prochaine, je devrais aller cueillir groseilles et cassis pour continuer dans les confitures. Mais pour l’instant, aucun fruit « conventionnel » n’a franchi le seuil de ma cuisine.
      Je ne fais pas trop de mélange pour l’instant mais j’ai quelques idées en tête et je retiens la tienne. Et pour l’agar-agar, j’avais retenu comme dosage 4g pour 1 litre de liquide mais après cela dépend de la consistance que l’on recherche et de la teneur en pectine des fruits.

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.