Archives de catégorie : Chuchotements d’ici et d’ailleurs

Chuchotements d’ici et d’ailleurs #19

Novembre est bientôt fini. Enfin! Si je classais les mois par ordre de préférence, novembre obtiendrais la douzième place. Pour autant, je ne suis pas restée au lit emmitouflée sous une grosse couverture. Je n’ai pas noté tout ce que j’ai fait mais je vais essayer de vous faire un bref résumé du mois pour ces chuchotements d’ici et d’ailleurs numéro 19.

  • Le 1er novembre a été pour nous l’occasion d’une escapade à La Rochelle. L’article illustré avec quelques photos est toujours disponible ici. Cette journée m’a permis de découvrir le restaurant Rawcoco, un restaurant végane et sans gluten. Les plats sont faits maison et cuits à basse température. Il est possible de consommer sur place ou à emporter. Dans ce cas, les contenants sont entièrement compostables. Les plats que nous avons choisis étaient savoureux. Le prix peut paraître élevé mais tout est fait maison à partir de produits bruts.
  • En novembre, c’est aussi l’occasion d’aller à la fête de plantes de Buxerolles. Je suis repartie avec un plant de grenadier et deux plant de goji pour finir ma haie champêtre. J’ai refait le plein de thés et infusions à la boutique Les cents royaumes : moringa, tulsi, fleurs d’hibiscus, thés verts aromatisés. Puis direction le salon Respire la vie pour acheter des épices en vrac et des savons.
  • Comme le mois dernier, nous sommes allés voir un spectacle, cette fois-ci de la danse butō : Paradise du chorégraphe Akaji Maro. Je ne connaissais pas ce type de danse née au Japon dans les années 60. N’étant absolument spécialiste, je ne pourrais pas vous en faire une critique mais c’était une belle découverte. J’ai vraiment aimé tout le travail sur le mouvement du corps.
  • Nous avons aussi participé un dîner-conférence participative sur la méditation de pleine conscience. C’était une rencontre très intéressante et enrichissante avec d’autres participant·e·s et une formatrice MBSR. Cela m’a permis d’échanger et d’être rassurée car je pratique la méditation seule et difficile de savoir si je ne fais pas d’erreurs.
  • Enfin, j’ai passé mes week-ends à préparer des décorations de Noël (à découvrir sur le blog en décembre)  et à essayer diverses recettes de cuisine.

Quelques recettes du mois

On me pose souvent la question : « Mais qu’est-ce que tu manges en tant que végétarienne / végétalienne ? » Comme il n’est pas facile de changer son mode d’alimentation, de trouver des idées pour remplacer la viande ou de réaliser des gâteaux véganes, je vous propose une série de recettes trouvées sur internet. J’ai essayé de prendre une photo à chaque fois et vous pouvez cliquer sur le lien vers la recette originale.

Rillettes végétales aux lentilles et aux noix – Les bonheurs d’Anne et d’Alex

Chou rouge sucré-sale et crème de haricots noirs

Omelette végétale – France végétalienne

Riz crémeux orangé au potimarron – Sarrasine cuisine

Lentil & sweet potato Sheperd’s pie – Minimalist baker

Tarte aux noix et aux poireaux – Echos verts (Désolé, j’ai oublié de prendre une photo)

Pain pita maison, houmous, pois chiches grillés au épices et salade – La fée Stéphanie

Moelleux poire – chocolat (sans gluten) – Sarrasine cuisine

Ailleurs sur la blogosphère

  • Julie du blog Sortez tout vert nous parle des préjugés, clichés et jugements hâtifs que l’on a tous. Elle nous invite à plus de tolérance pour s’ouvrir aux autres et faire de belles rencontres.
  • L’écologie, c’est pour les riches ou les pauvres polluent plus que les riches? Cette BD démontre que ces affirmations sont totalement fausses. Pour aller dans le même sens, le WWF a publié une étude montrant qu’il est possible de mieux s’alimenter sans augmenter sans budget. Et en plus, c’est bon pour la planète. Il suffit de diminuer sa consommation de viande et de produits transformés au profit de fruits et de légumes de saison et de légumineuses. Par contre, il faudra être attentif à l’équilibre alimentaire de son assiette afin d’éviter les carences.
  • Dans la blogosphère écolo en général, les femmes vont plutôt donner des recettes de produits cosmétiques par exemple ou rechercher des produits sans perturbateurs endocriniens pour protéger leurs enfants tandis que les hommes vont plutôt aborder des sujets techniques et scientifiques. Cependant, il ne faudrait pas reproduire la distinction de ces rôles au motif de la préservation de l’environnement. La journaliste Titiou Lecoq milite pour une répartition des tâches ménagères égalitaire. Vous pouvez retrouver son interview sur le site Wedemain.

Voilà c’est fini pour cette revue du mois de novembre. On se retrouve en décembre pour des articles consacrés à Noël. Vous pouvez d’ores et déjà retrouvé mon article sur la réalisation d’un calendrier de l’avent 100% récup ou quelques suggestions d’idées cadeaux pour un Noël éthique et écolo.

Qu’avez vous retenu de ce mois de novembre?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!