Archives par étiquette : Jardin

{#MBRE2018} Je jardine au naturel

Avoir un jardin permet de récolter ces propres fruits et légumes. Et si vous n’avez pas la chance d’avoir accès à un jardin, peut-être pouvez planter des radis sur votre balcon ou un bord de fenêtre ou louer un lopin dans un jardin partagé ou chez un particulier? Les initiatives se multiplient partout en France et dans le monde. Mais il serait dommage d’utiliser des pesticides et vous empoisonner en jardinant.L’industrie agroalimentaire nous a habitué à acheter des fruits et des légumes bien calibrés et sans défaut. Cependant tous les jardiniers amateurs vous le diront, les légumes biscornus ou un peu tachés ne sont pas plus mauvais que leurs homologues bien comme il faut. Le jardinage permet de vous reconnecter à la nature, à la saisonnalité des fruits et des légumes et à refuser l’uniformisation de la grande distribution.

Un autre avantage de cultiver votre jardin est de récolter vos légumes juste avant de commencer à cuisiner. C’est de l’ultra-frais alors que dans les supermarchés les fruits et les légumes ont beaucoup voyagé et manipulés par des nombreux clients avant vous.

Sans utiliser de pesticides ou d’engrais chimiques, il est tout à fait possible d’avoir un jardin productif sur une petite surface comme le prouve la permaculture. Si cette technique vous intéresse, il existe une grande documentation gratuite disponible sur internet. Si vous n’avez jamais jardiner, le plus simple est de commencer par une petite surface puis d’ agrandir au fur et à mesure votre surface cultivée.

Pour démarrer une parcelle de culture, au lieu de vous fatiguer à bécher, je vous conseille de placer sur votre sol des cartons (en automne ou en hiver) que vous recouvrez de feuilles, de paille ou de déchets végétaux. Les vers de terre travailleront pour vous et au printemps vous aurez une belle terre prête à être planter.

Les fruits et les légumes ont besoin principalement d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) pour pousser mais aussi de quelques oligo-éléments. Le compost est ainsi un excellent engrais complet que vous pouvez fabriquer à partir des déchets de cuisine et du jardin. Vous pouvez aussi acheter des engrais organiques utilisables en agriculture biologique. Si vous êtes véganes, il faut vérifier qu’ils ne contiennent pas de produits animaux.

Choisissez des graines ou des plants bios et de préférence non hybrides (car reproductibles). Découvrez la liste de grainetiers chez lesquels j’ai l’habitude de commander. Et pour vous aider à choisir, voici deux listes de légumes à semer pour le printemps et l’été.

Pour faire face aux ravageurs du jardin, inutile d’acheter des pesticides et des fongicides toxiques, je vous conseille plutôt le livre Je prépare mes potions pour le jardin. Parmi les autres techniques naturelles à mettre en place au jardin, les engrais verts permettent d’enrichir votre sol et de ne pas le laisser à nu en hiver. Les purins de végétaux ont un double intérêt : ce sont des engrais et des insecticides ou fongicides. L’été le paillage permet d’espacer les arrosages et de faciliter le désherbage. Si vous avez la possibilité de récupérer l’eau de pluie, faites-le. Elle est bien meilleure que l’eau chlorée et froide de la ville.

Pour finir, ne vous encombrez pas avec une multitude d’outils. Si vous optez pour des méthodes où vous ne retournez pas la terre, inutile d’acheter un motoculteur.

Prêt·e à jardiner au naturel?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!