Mon beau sapin …

Noël arrive à grands pas. Il est temps que je vous parle de mon sapin. Mon sapin est artificiel. Chaque année, le match sapin naturel contre sapin artificiel revient. Et il faut bien reconnaître que le plus écologique des deux est le sapin naturel. Mais je vais vous expliquer pourquoi mon choix s’est porté sur un sapin en plastique.

Pourquoi j’ai opté pour un sapin artificiel?

Revenons un peu en arrière. Nous sommes en 2003. J’ai mon premier chez moi et pour Noël, je veux un sapin, mon premier sapin rien qu’à moi. Je suis étudiante donc je n’ai pas un budget faramineux. L’option sapin en plastique s’est vite imposée. J’achète un sapin une fois pour toute et je peux m’en resservir chaque année : je fais des économies. Ensuite il ne perd pas ses aiguilles donc moins de ménage. Enfin les fêtes passées, mon sapin retourne dans son carton et attendra un an avant de ressortir de la cave. Pas besoin de le racheter chaque année.

Sapin de Noël

Mon sapin artificiel a 11 ans et cette année encore, il est ressorti de son carton pour trôner fièrement dans mon salon. A l’époque, l’écologie n’était pas ma préoccupation première et le côté pratique du sapin artificiel m’a tout de suite plu. Est-ce qu’en 2014 je referais le même choix? Alors, quel type de sapin choisir ?

Sapin naturel ou sapin artificiel?

Chaque année, les sapins artificiels représentent 15% des ventes. Pour trancher la question du choix du sapin, la comparaison de l’analyse du cycle de vie d’un sapin naturel et d’un sapin artificiel a été effectué par un cabinet de conseil en développement durable canadien en 2009. L’étude en anglais est disponible ici (vous pouvez consulter un résumé en français ici). Selon cette étude, le sapin naturel a moins d’impact sur le changement climatique et l’épuisement des ressources. L’impact sur la santé humaine est quasiment identique. Cependant le sapin artificiel est plus respectueux en terme de qualité des écosystèmes. La fabrication et la fin de vie du sapin artificiel sont les deux points les plus problématiques. En règle générale, les sapins sont fabriqués en Chine, à partir de PVC et d’aluminium, ce qui les rend non recyclables et non biodégradables. En résumé, le changement climatique et l’épuisement des ressources étant des préoccupations majeures en ce début de XXIème siècle, le sapin naturel est un meilleur choix. Mais si comme moi, vous avez opté pour un sapin artificiel vous pouvez réduire son empreinte écologique en le gardant au moins 20 ans.

Enfin comme le conclut l’étude canadienne, le choix d’un sapin naturel ou artificiel a un impact négligeable sur l’environnement comparé à l’utilisation de la voiture, par exemple. Si vous avez choisi un sapin artificiel pour une raison économique, comme je l’ai fait, ne culpabilisez pas. Mais surtout ne le jetez pas directement à la poubelle après avoir lu cet article. Prenez-en soin, prolongez sa durée de vie pour qu’il dure au moins 20 ans. J’ai le mien depuis 11 ans alors que la durée de vie moyenne d’un sapin artificiel en France serait de 3 ans. Je pense que je vais le garder encore quelques années. Quand il sera temps de le changer, cette fois-ci, je n’achèterai pas un sapin en plastique. Quel sapin naturel choisir (coupé, en pot, sa provenance, son mode de culture)? Est-ce que je veux un sapin au sens strict du terme ou existe-t-il des alternatives? Voilà les questions que je me poserais!

Source : Comparative life cycle assessment (LCA) of artificial vs natural christmas tree. Sylvain Couillard, ing. M.Sc., Gontran Bage, ing. Ph.D., Jean-Sébastien Trudel, B.Com B.Sc.Soc. M.Env., February 2009.

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

4 réflexions au sujet de « Mon beau sapin … »

  1. Emilie

    Nous avons chez mes parents un sapin artificiel qui a bien 18ans et est impeccable. Dans mon nouveau chez moi, je tente plutôt une alternative au sapin car, même naturel, l’idée ne plaît pas trop (la culture des sapins, ce n’est pas génial niveau environnemental). Je n’ai pas encore trouvé quelque chose d’idéal, même si j’aimerais me fabriquer le sapin vu chez Green Me Up 🙂
    Longue vie à ton sapin donc !

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Un sapin artificiel ne remplace pas un sapin naturel mais il reste si peu de temps dans un salon qu’une alternative me tente bien aussi. A voir pour la suite.

      Répondre
  2. Mag

    Mes parents ont gardé le leur une bonne trentaine d’année. De notre côté nous sommes à 13 ans ( on l’a eu en pour le premier noël de notre grand ;). Et malgré de nombreux déménagements, nous prenons bien soin de lui chaque année. Alors oui, pas trop ecolo mais comme tu l’expliques sur 20 ans ou plus, notre impact est très faible.
    On se tient au courant sur la durée de vie de notre beau sapin.
    @ dans 10 ans 😉

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Je pense aussi qu’il faut garder son sapin en plastique le plus longtemps possible et en prendre soin. Vous prouvez que c’est tout à fait faisable. Je suis d’accord pour en reparler dans 10 ans si le blog existe toujours 😉

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.