Le véritable savon de Marseille

Il y a savon de Marseille et savon de Marseille. Sous couvert de marketing vert, de nombreux industriels mettent en valeur la présence de ce savon dans leurs produits. Pourtant ce n’est pas gage de qualité. Seul le procédé de fabrication du savon de Marseille est protégé mais il ne bénéficie pas d’appellation d’origine contrôlée. Tout à chacun peut donc fabriquer du savon de Marseille. C’est pourquoi on trouve sur le marché de nombreux savons industriels bourrés d’additifs loin des bienfaits qu’on lui reconnaît.

Photo : Joël Peters (Wikimedia commons)

Pourtant il existe encore des savonniers qui fabrique le véritable savon de Marseille. Ils se regroupent en associations pour le défendre. Ainsi l’Association des Fabricants de Savon de Marseille (AFSM) regroupe 11 savonneries du sud-est de la France, l’Union des Professionnels du Savon de Marseille (UPSM) crée par 4 producteurs et l’Association Savon de Marseille France (ASMF) avec 6 producteurs de toute la France. Toutes ces associations se retrouvent sur plusieurs points. elles défendent :

  • le procédé de saponification à chaud en 5 étapes
  • l’utilisation de matières premières végétales (huile d’olive, huile de coprah, huile de palme et de palmiste).

On peut également retrouver de la glycérine et du sel en fin de processus. Certains ne jurent que par l’origine géographique (autour de Marseille) alors que d’autres acceptent l’ajout de pigments ou de parfums. Vous l’avez compris même dans les associations qui défendent le savon de Marseille, il y a des désaccords.

Selon moi voici les critères qui doivent vous guider pour l’achat d’un savon de Marseille. Il se présente souvent sous forme de cube, vert s’il est composé en majorité d’huile d’olive, blanc s’il contient de l’huile de palme. Il ne doit pas contenir d’additifs comme des parfums ou des pigments. Dans ce cas, préférez les savons saponifiés à froid. Pour la fabrication de produits ménagers comme la lessive, il faut éviter les savons glycérinés. Les savons où on laisse ou ajoute de la glycérine est plus adapté au lavage des mains ou du corps.

Les savonneries défendant un savon de Marseille authentique

Vous l’avez compris, il faut éviter les savons de Marseille vendu en supermarché. Ils sont souvent à base d’huile de palme ou de graisse animale (sodium tallowate). ils contiennent des parfums, des pigments et parfois des conservateurs. Attention au greenwashing!

Aujourd’hui il est facile de se procurer un véritable savon de Marseille dans les boutiques bio ou zéro déchet et sur internet. Si vous passez dans la région de Marseille, n’hésitez pas à visiter une des savonneries citées plus haut.

Quel savon de Marseille utilisez-vous? Saviez-vous que certains savons de Marseille n’étaient pas de véritables savons de Marseille?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

8 réflexions sur « Le véritable savon de Marseille »

  1. Céline

    Bonjour, savoir que le savon de Marseille peut contenir de l’huile de palme est effarent ! Pour ma part je préfère le savon d’Alep…

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Bonjour Céline,
      aujourd’hui il est plus facile de trouver des savons de Marseille sans huile de palme. Mais il existe très peu de savons 100% huile d’olive.

      1. Céline

        Bonjour Catherine. J’utilise le savon de Marseille vert pour faire ma lessive, il est vendu sans emballage (bien !) mais du coup la composition complète n’est pas “gravée” sur le savon ! Je serais également très intéressée par un article sur le savon d’Alep. Généralement je profite des promos sur le site Alépia. Bonne journée

        1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

          Je pense que tu peux trouver la composition de ton savon sur le site du fabricant sans problème.
          L’article sur le savon d’Alep est attendu mais avec un bébé de quelques mois à la maison, c’est dur de trouver du temps pour écrire!!! J’espère pouvoir le sortir avant l’été.

  2. Sev

    Merci beaucoup pour ce petit tour d’horizon! C’est vrai qu’on s’y perd.
    Ici nous sommes au savon d’Alep, du coup je serais très intéressée par un article similaire sur ce savon là 😉

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Bonjour Sev,
      Comme il n’y a pas d’appellation d’origine contrôlée, c’est difficile de faire le tri dans tous les savons de Marseille. Mais il existe encore de très bons savonniers en France. Heureusement.
      Je note pour le savon d’Alep. J’essaierai de faire un article quand j’aurai un peu plus de temps.

  3. Claire

    Coucou, merci pour la liste des savonneries, je pensais qu’il en restait moins que ça (même si c’est tout de même assez maigre au final).
    Ici j’utilise un savon fait maison à froid 100% olive, c’est très économique, et m’en sers pour tout (ménage, lessive).

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Peu de savonneries en effet mais elles produisent des savons de qualité.
      C’est cool de faire son savon maison. Cela permet de maîtriser toute la chaîne de production. Et oui c’est beaucoup plus économique.

Les commentaires sont fermés.