Claude Lorius, entre glace et ciel

Mercredi dernier, le nouveau film de Luc Jacquet, connu pour avoir réalisé La Marche de l’Empereur, est sorti en salle en France. Ce documentaire intitulé La Glace et Le Ciel retrace la vie du glaciologue français Claude Lorius. Mêlant images d’archives et prises de vue actuelles, nous partons à la découverte de 50 ans d’expéditions scientifiques en Antarctique. glace_ciel_documentaire_affiche

Crédit photo : WildTouch

En 1955, Claude Lorius répond à une annonce et part pendant 1 an dans la base Charcot en Antarctique, accompagné de deux compagnons. Sa mission scientifique est d’étudier les flocons de neige. Il a alors 23 ans. Cette première rencontre avec le continent blanc est pour lui une révélation. Il sera glaciologue. Il retournera plus de 20 fois en Antarctique et y passera 10 ans de sa vie.

Dans les années 50, l’Antarctique est peu connu. Grâce aux images d’archives, nous découvrons la difficulté de travailler par un froid extrême, les dangers mais aussi la vie de ces hommes qui sont à la fois des explorateurs et des scientifiques. La page est blanche et il y a tant à découvrir. Au fil du documentaire, Luc Jacquet retrace les découvertes capitales faites par Claude Lorius (et d’autres) sur l’évolution du climat passé et la compréhension de l’origine du changement climatique.

Une de ces premières découvertes, faite à partir des carottes glaciaires, est de relier la composition de la glace à la température. Ainsi, les températures du passé peuvent être connues, un premier pas pour remonter l’histoire climatique de la Terre. A la suite de ces découvertes, les glaciologues français mais aussi les scientifiques de nombreux pays (Etats-Unis, URSS …) se lancent dans des forages de plus en plus profonds à divers endroits de l’Antarctique.

Mais la plus grande découverte est le fruit du hasard. Après une dure journée de forage, les scientifiques décident de partager un verre et utilisent de la glace millénaire en guise de glaçon (scène visible dans le documentaire). Claude Lorius observe dans son verre de minuscules bulles qui remontent à la surface et il a une intuition : et si ces bulles d’air renfermaient l’atmosphère des temps passés? L’intuition sera juste. A la fin des années 80, Lorius et son équipe montrent que l’évolution du dioxyde de carbone et la température de la planète sont liées. Ces découvertes majeures expliquent l’origine humaine du changement climatique.

Cependant, la musique trop présente et les plans de Claude Lorius aujourd’hui fixant l’horizon sont un peu décevants. Certes, ce documentaire permet de comprendre de façon très simple comment, à l’aide de forages, il est possible de remonter à la température et à la composition de l’atmosphère au cours des 800 000 dernières années. Claude Lorius est un chercheur brillant et est à l’origine de grandes découvertes mais la personnification à outrance fait un peu oublier qu’il n’était pas seul dans cette aventure.

« Que comptez- vous faire maintenant que, comme moi, vous savez? » Claude Lorius

Ce documentaire est enrichi par un kit pédagogique disponible à l’adresse suivante : http://education.laglaceetleciel.com/

La Glace et le Ciel, documentaire de Luc Jacquet, 2015

Vous avez aimé cet article. Partagez-le sur Diaspora*!

Une réflexion au sujet de « Claude Lorius, entre glace et ciel »

  1. Ping : Oups! J'ai rencontré un climatosceptique, c'est grave? | La marmotte chuchote

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.