10 bonnes raisons de se (re) mettre au vélo

Le vélo est un moyen de transport très pratique en ville. S’il fait de plus en plus d’adeptes depuis quelques années, certain-e-s hésitent encore à l’enfourcher pour se déplacer. Voici 10 bonnes raisons pour vous (re)mettre à la bicyclette.

Le vélo vous savez déjà en faire

La plupart d’entre nous ont appris à faire du vélo tout petit? Vous vous rappelez sûrement de votre première bicyclette. Et puis ne dit-on pas que le vélo çà ne s’oublie pas. Alors il suffit de s’y remettre. Cependant, si vous ne savez pas en faire ou si vous n’avez pas confiance en vous, il existe dans de nombreuses villes des vélos-écoles pour adultes. Vous apprendrez à contrôler votre vitesse, à maîtriser votre équilibre et à bien circuler en ville. Si vous n’avez pas accès à ces écoles, cet article peut vous aider à débuter.

Le vélo c’est être autonome

En vélo, vous êtes autonome. Vous n’avez pas à faire le plein d’essence. Vous n’êtes pas dépendant-e des horaires des transports en commun. Vous n’avez pas besoin d’une tierce personne pour vous déplacer. Vous choisissez votre itinéraire, votre heure de départ. Enfin, la bicyclette est accessible au plus grand nombre.velo_7

 Le vélo ne pollue (presque) pas

Contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, le vélo ne pollue (presque) pas. Certes, il faut de l’énergie et des matériaux pour le fabriquer mais beaucoup moins que pour une voiture. De plus, le nombre de composants est restreint ce qui facilite son recyclage. Si vous vous limitez l’empreinte écologique, vous pouvez acheter un vélo fabriqué en France (il existe de nombreux fabricants dans notre pays) ou un vélo seconde main. Si vous souhaitez vous en séparer, pensez à le donner à des associations comme L’Heureux Cyclage qui favorisent le réemploi des vélos abandonnés. Et puis quand vous enfourchez votre vélo, il n’y a pas d’émissions de particules fines, d’oxydes d’azote… Et puis, un vélo est très silencieux et c’est plutôt agréablevelo_4

Le vélo est bon marché

Inutile de mettre 5 000€ dans un vélo, les premiers prix tournent autour de 50 à 100€ pour un vélo d’occasion. Le vélo est accessible même pour les petits budgets. A cela vous pourrez rajouter quelques accessoires : un casque et autres éléments de sécurité, un bon antivol, un panier pour les courses, des éclairages, un rétroviseur, une pompe … Les frais d’entretien et de réparation sont réduits et vous pouvez apprendre à le faire vous-même.

Le vélo prend très peu de place

Avoir un vélo, c’est un gain de place indéniable. En ville, le terrain est cher. Imaginons qu’une grande partie des infrastructures dédiés à la voiture (routes, parking, centres commerciaux …) seraient alloués à des projets d’espaces verts ou de jardinage urbain, la ville serait bien plus agréable à vivre. Et puis, le vélo limite la congestion des villes.velo_3

Le vélo c’est rapide et pratique pour se déplacer en ville

Contrairement à une idée reçue, le vélo est une alternative de déplacement très rapide en ville. De porte à porte, un vélo concurrence bien souvent la voiture sur des distances inférieures à 5 ou 6 kilomètres. En vélo, vous évitez les embouteillages et vous ne perdez pas votre temps à chercher une place de parking. Cet article compare les temps de parcours entre différents moyens de transport. Après l’avoir lu, vous repenserez peut-être vos modes de déplacement.velo_6

Le vélo favorise le commerce de proximité

Vu la difficulté d’accéder au centre-ville en voiture, les commerces de proximité sont souvent délaissés au profit des centres commerciaux de périphéries. Les cyclistes ont plutôt tendance à préférer les commerces de leur quartier et à les fréquenter plus souvent. C’est bon pour l’économie locale. Cet article vous explique comment faire ses courses à vélo et transporter des charges.velo_5

Le vélo est bon pour la santé

La marche, le vélo et la natation sont les trois activités physiques recommandées par l’OMS. Dans une société où les maladies chroniques explosent, se déplacer du vélo permet d’avoir une activité physique régulière. Vous prendrez soin de votre santé et le tout gratuitement. Pensez à consulter votre médecin avant de reprendre une activité physique.velo_2

Le vélo c’est pour toute la famille

Le vélo n’est pas réservé aux plus jeunes ou au plus écolos d’entre nous. Il existe de nombreux équipements qui permettent de se déplacer avec des enfants. Les pays du nord de l’Europe sont très en avance sur nous et sont très inventifs pour concevoir toutes sortes d’accessoires : siège enfant, remorque, vélo cargo, tandem …

Le vélo est bon pour le moral

Faire du vélo est bon pour le moral. Dès que vous enfourchez votre bicyclette, vous secrétez des endorphines vous donnant une sensation de bien-être. Vous êtes ainsi moins stresser. Et puis faire du vélo c’est plus agréable que d’être enfermé-e dans un habitacle de voiture.velo_8

Le vélo n’a que des avantages : bon pour l’environnement, pour votre porte-monnaie, pour votre santé, pratique et rapide, adapté à tous et à tout âge de la vie… Le vélo favorise la convivialité et contribue à apaise la ville. Il ne reste plus qu’à l’adopter.

Quelle est votre bonne raison pour vous mettre au vélo?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le sur Diaspora*!

10 réflexions au sujet de « 10 bonnes raisons de se (re) mettre au vélo »

  1. Céline

    Bravo Catherine pour cet excellent article !
    Moi je vote pour le vélo à 200%, haha ! Toutes les raisons sont bonnes pour s’y mettre… Ici à Québec, on manque un peu d’infrastructures et la mentalité est encore celle du « vélo comme activité sportive » avant tout mais ça commence à changer et s’améliorer tranquillement pas vite (comme on dit en bon québécois ^^).

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Merci Céline.
      Les choses bougent petit à petit mais il y a de plus en plus de vélos en ville. Alors je crois qu’on est sur la bonne voie.

      Répondre
  2. Emilie

    J’adore le vélo, c’est un super moyen de transport en ville qui offre beaucoup d’autonomie, de confort et aussi de valorisation car l’appliquer au quotidien demande parfois un effort (pluie, côté difficile) mais on est si fier du résultat après!
    En Belgique, et probablement en France aussi, il y a des écoles primaires qui font passer une sorte de permis vélo aux élèves entre 10 et 12 ans: je les aperçois souvent au printemps, accompagnant les enfants sur les routes des villes lors de apprentissages. Je trouve cette initiative excellente.
    Comment se passe ton défi ? pas trop dur avec la chaleur?

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Bonjour Emilie,
      Faire du vélo est très gratifiant. J’étais si fier de moi quand j’ai réussi à franchir une côte sans poser le pied à terre.
      Je ne sais pas si en France il existe un permis vélo. En tout cas, c’est une bonne idée pour se familiariser au vélo tout petit.
      Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai utilisé que le vélo et une fois le bus. Si au début j’avais des courbatures, çà va mieux mais bon c’est un peu fatiguant quand même. Il faut que je trouve mon rythme. Ce n’est pas évident avec la chaleur mais la pluie est arrivée hier alors c’est plus agréable.

      Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Le vélo a beaucoup d’avantages : pas de pollution de l’air, on prend soin de sa santé et c’est tellement agréable.
      Bonne journée

      Répondre
  3. Nathalie B

    j’habite la campagne et nous avons qu’un véhicule pour toute la famille….donc depuis cette été je me suis remis au vélo.pour un grand nombre de mes petits déplacements !!! et je trouve cela très agréable ..

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ton commentaire car il montre qu’il est possible de faire de nombreux déplacements en vélo à la campagne et de n’avoir qu’une seule voiture. Je suis d’accord avec toi le vélo c’est très sympa.

      Répondre
  4. Huguette

    Bonjour Catherine

    Ah le vélo! un rêve pour moi, malheureusement pas toujours réalisable.

    J’ai appris à faire du vélo très tard.
    Adulte, j’ai acheté mon vélo et j’ai essayé d’en faire, mais on se retrouve très facilement face à ses peurs à cet âge là! Résultat je sais rouler à vélo avec une grosse appréhension quand il s’agit de lâcher le guidon pour indiquer la direction, surtout en milieu urbain et quand je sens qu’il y a des stressés de la route dans la voiture de derrière.

    De plus, comme tu le sais, je suis originaire de la Réunion, une ile montagneuse avec une petite bande littorale. Donc ça tourne et grimpe très rapidement sous un soleil ou pluie tropicale au choix. Ajouté à cela une circulation plus que dense il faut être, ou très entrainé ou un peu téméraire pour oser rouler dans certains secteurs.
    Autant dire que je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de m’exercer.

    J’en fait un peu quand je suis dans l’hémisphère Nord, – Comme tu le sais aussi je vis à cheval sur deux hémisphères- .
    Actuellement je suis dans l’hémisphère Sud. Donc j’essaie de faire tout ce que je peux à pied, en utilisant les commerces de proximité. Là aussi ça grimpe mais j’ai les deux pieds au sol, donc ça va. J’ai même trouvé un raccourci par des escaliers pour aller de chez moi jusqu’en ville.
    Pas aussi entretenu que les escaliers de Poitiers, mais en une demie heure j’y suis. Pour revenir il faut compter une heure( eh oui! c’est plus rapide de descendre que de monter! mais c’est bon pour le rythme cardiaque. Prévoir de prendre une douche fraiche en arrivant!

    J’ai quand même eu la curiosité de jeter un œil sur la toile et j’ai vu qu’il existait des clignotants pour vélo.Depuis le temps que je rêvais de cela!
    Je regagne ma Bretagne d’adoption en Décembre et ce sera mon premier achat.

    J’ai appris à mes filles à faire du vélo quand elles étaient petites.
    Mettre les vélos dans la voiture, chercher un endroit propice, plat, hors zone de circulation, tout un programme, finalement l’apprentissage s’est terminé en région Parisienne dans un parc.
    Mon ainée aux premiers coups de pédale autonomes m’a dit :  » j’ai l’impression d’être libre  »
    C’est exactement comme cela que je vois le vélo: pouvoir aller plus loin qu’à pied, où je veux quand je veux, prendre le temps de m’ arrêter, de voir, de sentir….
    Bien sûr je n’oublie pas l’aspect écologique du déplacement à vélo. PRIMORDIAL à mon sens

    J’aime bien ton blog Catherine, tes sujets entretiennent mes rêves et me poussent à les réaliser.
    Merci
    Huguette

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Bonjour Huguette,
      Merci pour ton témoignage qui me touche énormément.
      Il y a des lieux où il est plus facile de faire du vélo que d’autres. Malheureusement il faut encore s’adapter à la circulation automobile :-(. Prendre le vélo ou aller faire ses courses à pied au lieu de prendre la voiture, c’est déjà un premier pas même si ce n’est pas à chaque fois. C’est déjà génial tout ce que tu fais.
      Il existe un peu partout dans l’hexagone (je ne sais pas à la Réunion) des écoles de vélo pour apprendre à avoir confiance en soi. Les premières fois je n’étais pas très rassurée, non plus.
      Bonne journée

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.