Archives de catégorie : Lire, voir, découvrir …

[Livre] 100 jours sans supermarché de Mathilde Golla

En lien avec ma newsletter mensuel Cheminement vert (pensez à vous abonner pour recevoir la prochaine), je vous propose de découvrir le livre de Mathilde Golla 100 jours sans supermarché.

Consciente des ravages de la grande distribution sur l’avenir des agriculteurs·trices en France, la journaliste se lance un défi : ne plus aller dans les supermarchés et consommer via les circuits courts. Est-ce faisable en habitant Paris? Se nourrir uniquement de produits locaux coûte-t-il plus cher? Combien de temps cela prend-t-il? Voilà quelques interrogations auxquelles Mathilde Golla est confrontée.

On suit la journaliste semaine par semaine, de ces premières déconvenues à ces belles découvertes. En effet, changer sa façon de consommer n’est pas chose facile, Passer de l’hypermarché où tout est disponible tout le temps à la recherche de produits locaux n’est pas chose aisée. Elle tombe vite dans les premiers pièges. Par exemple, sur les marchés, de nombreux commerçants sont des revendeurs, achètent leurs fruits et leurs légumes à des grossistes ce qui est loin de raccourcir les circuits. Aidée par les communautés Facebook et Twitter, elle trouve peu à peu les lieux de ventes adéquats : marché de producteurs, épiceries paysannes, AMAP, ventes directes…

Au fil des semaines, elle noue des liens avec les producteurs·trices. Ils et elles lui expliquent les raisons qui les ont poussés à changer leur manière de commercialiser leur production. Il faut savoir que la relation avec la grande distribution n’est pas équitable. Cette dernière fixe les prix d’achat et souvent en dessous du prix de revient, financièrement impossible à tenir sur la durée pour les agriculteurs·trices. Outre ces problèmes, cela permet aussi aux consommateurs de découvrir comment est fabriquée leur nourriture.

Comme le dit très bien Mathilde Golla, ce défi est plus que bénéfique. Elle a redécouvert les produits de saison et a appris à les cuisiner. Elle s’est aperçue qu’ils avaient meilleur goût et sont bons pour la santé. Certes il faut cuisiner plus mais en s’organisant bien, il est possible de concilier travail et recherche de circuits courts. Au cours de ces 100 jours, elle a revu aussi sa routine ménage à partir de vinaigre blanc et bicarbonate. Et si une solution ne lui convient pas comme les cosmétiques fait maison, elle n’hésite pas à opter pour des produits issus de petites marques françaises. Alors, est-ce que cela coûte plus cher? A qualité égale, les produits issus des circuits courts sont plus abordables que ceux achetés en grande surface.

A la fin du livre vous trouverez des témoignages de personnes se passant de supermarchés, qu’elles vivent en ville ou à la campagne. Ce défi est accessible à chacun d’entre nous même si parfois il est plus compliqué de trouver certains produits. Réorienter votre consommation permettra de soutenir les agriculteurs·trices de votre région et ne plus croire aux slogans des supermarchés vous vantant les prix les moins chers.

100 jours sans supermarché est un guide complet qui vous permettra de découvrir une multitude de circuits courts. Très accessible, vous suivrez les aventures de Mathilde Golla avec ses réussites et ses doutes. Vous serez surpris.e sur plusieurs points notamment sur les économies que vous ferez.

Avez-vous lu le livre 100 jours sans supermarché de Mathilde Golla?

Pensez aux bibliothèques, aux boites à livres, à l’achat d’occasion ou au troc pour vous procurer ces livres. Les librairies indépendantes de votre région seront aussi de bons conseils pour l’achat de livres neufs.

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!