Pourquoi je prends rarement le bus?

J’ai envie d’inaugurer un nouveau thème dans mon blog, que j’intitule La marmotte siffle. Dans cette rubrique, je voudrais parler de mes coups de « gueule », les choses qui m’énervent en somme. Cependant, j’ai aussi envie de parler de mes coups de cœur, des idées positives, histoire de ramener un peu de joie et d’espoir sur ce blog. Plus je me renseigne sur mon impact écologique, plus je me dis que j’ai fait pas mal de trucs de travers. C’est un peu déprimant. Pour l’instant, je ne sais même pas comment je voudrais appeler la rubrique des idées positives : la marmotte applaudit, peut-être. C’est une ébauche, une idée sortie du coin de ma tête que je vais essayer de creuser pour la faire vivre. Revenons à ce post et au titre! Pourquoi je prends rarement le bus? Et tout d’abord,

Pourquoi j’ai choisi d’habiter en ville?

J’habite en ville, dans une capitale régionale (enfin plus pour très longtemps d’après la carte des nouvelles régions), une petite ville de moins 100 000 habitants. Je suis une citadine dans l’âme. J’ai été élevée à la campagne, j’y ai vécu pendant un peu plus de 20 ans. J’ai découvert la ville pendant mes études et je m’y suis tout de suite sentie bien. Après quelques déménagements, qui m’ont fait visiter une partie de la France, je me suis installée ici. Quelques hésitations plus tard, nous avons fini par acheter une maison avec un petit jardin en limite de la ville. Pour moi, il était important qu’il y ait un arrêt de bus à proximité. Tout semblait parfait. Sauf que le bus passe toutes les 40 minutes !ville

Pourquoi j’ai choisi d’habiter près d’un arrêt de bus?

J’ai mon permis de conduire depuis 17 ans et j’ai même fait la conduite accompagnée sauf que je déteste conduire. Conduire m’ennuie, je trouve cette activité monotone. Il faut toujours être concentré(e), histoire de ne pas écraser quelqu’un (avouez que ce serait dommage) et revenir avec une voiture entière, ce qui par deux fois en deux mois n’a pas été mon cas. Bref, je trouve que conduire est une action routinière et d’ailleurs ce serait la cause d’une partie des accidents de la route.

Moi qui aime laisser vagabonder mon esprit, je ne peux pas le faire quand je conduis donc je préfère me déplacer à pied, en bus, en train ou en vélo. Il était donc obligatoire pour moi d’habiter en ville et à proximité d’un arrêt de bus. Ici, je dispose d’un réseau de transport et d’un arrêt de bus à proximité, histoire de ne pas marcher pendant 20 minutes pour prendre le bus.

Sauf que …

Le réseau de bus dans ma ville n’est pas génial! Quand je disais que le bus passait toutes les 40 minutes, j’exagérai un peu. C’est vrai dans les périodes creuses, le matin entre 9 heures et midi. Autrement un bus passe en moyenne toutes les 20 minutes. Il arrive même que des bus passent à des intervalles de 2 à 5 min. Oui c’est possible, il s’agit de 2 lignes différentes, qui vont au même endroit en centre-ville. C’est une des incohérences du réseau.

Et depuis 5 ans, je m’arrache les cheveux pour comprendre comment il est possible de prendre le bus, de façon rapide et pratique, car JE VEUX PRENDRE LE BUS!

Pourquoi je prends rarement le bus?

  1.  Ce n’est pas de la mauvaise volonté car je préfère me déplacer en bus, à pied ou en train.
  2. Pour aimer prendre le bus, le mieux c’est de ne pas se casser la tête à connaître les horaires. Aujourd’hui je vais attendre 40 minutes et puis demain juste 20 minutes, parce que ce n’est pas la même heure. En résumé, avant de prendre le bus, je me renseigne sur l’horaire de passage sinon je peux attendre longtemps. fiche_horaire
  3. Le réseau de bus possède bien sûr un site internet où il est possible de rechercher un itinéraire. Jusque là, c’est normal sauf qu’il peut me proposer de marcher 30 minutes jusqu’à un arrêt ! Mon arrêt de bus est pourtant à 100 mètres.
  4. Mais le plus comique ce sont les tarifs. J’ai le choix entre 11 tarifs de tickets à l’unité ou en carnet. Et ce ticket est valable entre 1 heure et 3 heures mais pour 2 oblitérations. Je peux payer entre 1€10 et 1€40 suivant que j’achète un ticket au conducteur, chez un commerçant, à l’unité ou en carnet. Ah, le choc de simplification!
  5. Quand je prends le bus, il vaut mieux aller au centre-ville. De toute façon, presque toutes les lignes vont au centre-ville. La décentralisation n’est pas passée par ici. Si je veux aller d’un quartier à l’autre, je suis obligée de passer par le centre pour ma correspondance. Si je me suis bien débrouillée, mon trajet dure entre 30 ou 40 minutes (temps d’attente compris). J’ai utilisé les 2 oblitérations de mon ticket qui est valable 2h30. Je pouvais encore utiliser mon ticket encore 2 heures mais ce n’est plus possible car j’ai utilisé mes 2 oblitérations. Et pour le retour c’est la même chose. J’ai toujours l’impression d’un gaspillage car je n’ai pas rentabilisé mon ticket (utilisation de 30 min sur 2h30 possible).Syntus_Bus

Je prends donc rarement le bus : certains horaires inadaptés, une organisation des lignes de bus qui pourrait être revue, des attentes parfois interminables et des tickets valables pour 2h30 mais seulement pour 2 oblitérations… Ce sont les défauts majeurs que je reproche à ce réseau. Voilà pourquoi je me balade avec toujours dans ma poche les horaires des bus que je suis susceptible de prendre et le plan du réseau pour utiliser le bus à peine 10 fois par an.

A l’avenir

En septembre 2015, le réseau de bus va encore changer. Alors j’espère que ce sera dans le bon sens, qu’il prendra en compte les utilisateurs comme moi. Je continuerai à vouloir prendre le bus, même quand Mr Marmotte me dit : « On va prendre la voiture, c’est plus simple ». L’inverse est vrai aussi, quand moi je veux prendre la voiture et pas Mr Marmotte. Je m’évertuerai à chercher 1 semaine à l’avance sur le site internet l’itinéraire pour aller ici ou là sans marcher une demi-heure pour aller à l’arrêt de bus ou des itinéraires avec au plus 2 changements. Au fait, j’habite à côté d’un écoquartier, en construction certes, alors il y a peut-être un peu d’espoir pour que les choses s’améliorent, non?  Et d’ici là, je vais continuer à marcher.

 

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

6 réflexions au sujet de « Pourquoi je prends rarement le bus? »

  1. Salycile

    Bonjour,
    je viens de découvrir ton blog, et je dois avouer que je suis tombée sous le charme, les articles que j’ai lu correspondent tout à fait à mes préoccupations du moment.
    Je vais bientôt écrire un article sur les déplacements, et ton article entre en résonance avec ce à quoi je réfléchis pour l’écrire. J’habite dans la même ville que toi, et c’est vrai que j’ai un peu de mal avec les bus. D’ailleurs, huhu, problème étrange, entre les horaires du site, les horaires des papiers et les horaires en bornes bus… Il y a des différences ! Du coup je ne sais pas qui croire, et c’est un peu compliqué, notamment quand on dépend du bus pour travailler (je vais commencer mon stage sous peu et je compte prendre le bus, pas question d’aller en centre ville en voiture).
    A voir en septembre comment se passe la réorganisation du coup.

    Répondre
    1. la marmotte chuchote Auteur de l’article

      Merci Salycile pour ce commentaire bienveillant.
      Je n’avais jamais remarqué que les horaires différaient suivant le support. Dernièrement j’ai eu la surprise de pouvoir aller au marché sans changer de bus alors que ce n’était pas indiqué sur le site ou sur les horaires papier. Je l’ai appris à l’arrêt de bus. Le réseau de bus est encore pleins de surprises pour moi!
      J’espère que tu pourras prendre le bus pour ton stage. Aller en centre-ville en voiture c’est un peu compliqué.

      Répondre
  2. Ping : J'ai testé le réseau de bus de Poitiers | La marmotte chuchote

  3. Ping : #Défi21jours : 21 jours sans ma voiture : le bilan | La marmotte chuchote

  4. Laurine-Les2Alchimistes

    Je débarque sur ce « vieil » article grâce à ton dernier et je me retrouve vraiment dans tes (més)aventures avec le bus. Selon d’où tu pars, c’est un parcours du combattant d’aller d’un point A à un point B. Leur site internet quoi… il est capable de te dire de marcher 1/2h, de prendre tel bus, marcher 1/2h de plus et reprendre un bus, pour faire 5km. Ou de te faire découvrir la ville entière.. — » Entre les lignes qu’ils ont pu mettre en place sans que personne ne les prennent (une dizaine de personnes à la journée…) et les lignes qui ont cruellement besoin d’être créée.. Et enfin, les tarifs :/
    On a tapé sur les marginaux pour justifier la désertification du centre ville, mais quand on voit la galère que c’est pour s’y rendre, faut pas chercher bien loin..

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Je reconnais bien dans ta description ce système de bus qui m’étonne toujours dans son organisation. Et oui le site internet qui te propose de marcher plus longtemps que le temps de ton trajet en bus. C’est un grand classique. Malheureusement, je prends rarement le bus parce que ce n’est absolument pas pratique. 🙁

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.