Archives par étiquette : Changement climatique

Chuchotements d’ici et d’ailleurs #28

Le printemps est arrivé, officiellement et je profite de très belles journées pour bricoler et jardiner. J’ai été très occupée en ce mois de mars mais je vais essayer de faire un résumé le plus exhaustif possible.

  • Le 16 mars, c’était la marche pour le climat et nous étions 2000 à Poitiers. Alors je suis toujours mitigée car j’ai clairement l’impression que cela ne sert pas à grand chose mais cela permet aussi de se retrouver entre sympathisants et militants de la cause écologique et se remonter le moral. Il y a quand même urgence à changer de système. A noter que le maire de Poitiers a pris certains engagements ce jour-là donc affaire à suivre.
  • J’ai aussi écouté deux conférences sur le lien entre nature et culture que j’ai trouvé assez décevantes dans l’ensemble. Pourtant c’est un thème qui m’intéresse énormément mais je n’ai pas appris grand chose. Une occasion manquée.
  • Mr Marmotte et moi avons été voir plusieurs spectacles vivants : une pièce de théâtre, un concert et une performance mêlant musique et acrobaties aériennes. Outre le fait que je ne suis pas allée au théâtre depuis plus de 20 ans, je préfère aujourd’hui infiniment plus les cadeaux immatériels aux cadeaux matériels.
  • La saison au potager est repartie. Et cette année j’ai décidé d’essayer de jardiner avec la lune. Je ne crois pas vraiment à l’influence de la lune sur les plantes (on verra si j’ai des meilleurs résultats) mais cela me permet de jardiner à la pause de midi et de sortir m’aérer, ce qui me fait le plus grand bien. J’ai également profité du mois de mars pour écouter tous les épisodes du podcast Bons Plants. C’est un excellent podcast qui s’adresse plutôt à des jardiniers urbains mais la qualité des intervenant·e·s est top. Cela m’a même motivé à faire un potager d’hiver et de semer mes fèves en octobre cette année. Mon seul regret est de ne pas pouvoir le télécharger sur mon ordinateur (comme de nombreux podcasts que j’écoute) .
  • J’ai découvert une nouvelle BD en ligne Tout va bien enfin çà va aller de Bruno Isnardon et Eva Roussel sur l’effondrement. On découvre les aventures de Plüche et Nours qui font face à des crises financières, pétrolières… qui se produisent dans des temps très rapprochés. On peut découvrir des nouvelles planches chaque semaine.
  • J’ai profité de la venue de Pablo Servigne*, auteur de L’entraide, l’autre loi de la jungle avec Gauthier Chapelle, que je suis en train de lire, pour aller écouter sa conférence. C’était un résumé de ses livres que je n’ai pas tous lus. S’il ne m’a pas permis d’apprendre grand chose (j’ai conscience des problèmes qui touchent la société et la planète), j’ai pu quand même un peu restructurer mes pensées et ma réflexion. J’avoue quand même que ce n’est pas la conférence la plus gaie à laquelle j’ai assistée.
  • Je ne suis pas parfaite et toutes mes actions ne sont pas écolos. Et j’ai décidé de vous raconter de temps en temps l’envers du décor. Si j’essaie de ne pas trop consommer, il y a un domaine où nous, Mr Marmotte et moi, sommes très mauvais, c’est le bricolage. Et cette année nous avons décidé de remplacer notre terrasse en ardoise par une terrasse en bois. Pour une question de prix, nous n’avons pas choisi du bois exotique mais du pin autoclavé, sûrement de Pologne et après avoir visionné le Cash Investigation sur le bois, diffusé en 2017, ce n’est pas la solution la plus écologique. Par contre, les ardoises sont réutilisées et servent de pas japonais. Quant à la terrasse, j’espère qu’elle soit assez solide pour ne pas être changer avant 10 voire 20 ans même.

Tout va bien ou presque

Depuis plus de quatre ans que ce blog est ouvert, je suis consciente que nous faisons face à l’urgence climatique. Changer mes habitudes de vie pour les rendre les plus écologiques possibles est devenu familier. Mais je regrette que peu de personnes suivent le même mouvement ou ne mesure pas la gravité de la situation. Nous ne faisons pas face à une catastrophe immédiate comme un accident d’avion ou un attentat mais une suite de petites catastrophes qui prisent indépendamment ne semblent pas critiques mais additionnées nous conduisent à un avenir très incertain. Pour cela j’ai décidé de regrouper des informations glanées au cours du mois passé pour illustrer ces petites catastrophes, à l’échelle mondiale ou à l’échelle très locale.

Le chiffre du mois

9%

Depuis 1950, 9% des déchets plastiques sont recyclés dans le monde, seulement. Le recyclage des plastiques, si souvent mis en avant, n’est pas aussi efficace qu’on nous le dit. Actuellement, nous recyclons que 26 % des plastiques en France**. Ils sont plus souvent enfouis ou incinérés mais une grande partie du plastique mondiale fini dans l’océan (8 millions de tonnes par an selon le PNUE***). Le recyclage est mis en avant pour diminuer les déchets mais c’est un non-sens. La solution est de produire le moins possible de déchets.

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.

Antoinre de Saint-Exupéry

Qu’avez-vous retenu de ce mois de mars?

*Pablo Servigne est aussi l’auteur de Comment tout peut s’effondrer avec Raphaël Stevens et Une autre fin du monde est possible avec Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle.

**Déchets, Chiffres-clés, Edition 2016, ADEME

**ONU Environnement, PNUE, L’onu déclare la guerre au plastique des océans, consulté le 25 février 2019

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!