Petit tour au jardin – été 2017

Depuis le début de l’été, je vous parle souvent de jardinage, de nature et un peu de lecture. Avec la photographie, ce sont mes passe-temps favoris. Je m’accorde à cette période de l’année plus de temps pour moi et ces activités me détendent énormément.

Aujourd’hui, je vous emmène faire un tour dans mon potager pour vous montrer son évolution. Cette année est un peu particulièrement car je n’ai pas eu beaucoup de temps à lui consacrer. Je l’ai quasiment abandonner l’automne et l’hiver dernier et n’y remettant les pieds que fin mai. Alors faute de pouvoir mettre les mains dans la terre, je l’ai observé et j’ai beaucoup appris.

Ainsi, j’ai laissé pousser les semis spontanés (coriandre, tagètes, tournesols, soucis, capucines …) puis j’ai planté des concombres, courgettes, poivrons, aubergines … J’ai deux carrés potager qui ressemblent à deux petites jungles. A part deux pieds de concombres morts, les autres plantes ne se portent pas trop mal. Mais l’alternance des fortes chaleurs et de pluie à favoriser l’oïdium. Je traite donc avec un mélange de bicarbonate de soude (1 cuillère à café), de savon (1 cuillère à soupe) dans un litre d’eau. Cette potion doit stopper la progression du champignon. Je traite une fois par semaine ou après chaque pluie. Un apport assez conséquent d’engrais m’a permis cette année aussi d’avoir de plus beaux légumes dont un joli concombre.

Pour le reste du potager, les haricots se portent bien. J’ai semé pour la première fois des haricots à rames (haricots grimpants qu’il faut tuteurer). Les haricots violets commencent à se former (qui deviennent verts à la cuisson). Les haricots flageolets rouges et les haricots noirs à écosser sont en fleurs. Avec ces derniers, j’ai aussi semé différentes courges que je fais grimper sur des tuteurs. L’idéal aurait été d’ajouter du maïs pour former une milpa.

Coté réussite, je suis très fière d’obtenir des choux à partir de semis  pour la première fois cette année. Coté déception, les carottes, poireaux, salades, betteraves ont très mal poussé. Je pense que certaines graines sont un peu trop vieilles. C’est la première fois cette année que je me retrouve avec des emplacements vides dans le jardin.

Pour les aromatiques, j’ai opté pour des semis et des plants achetés chez mes maraîchers. J’ai de très beaux basilics et de belles pousses de moutarde, bien piquantes. Là aussi, quelques échecs : les graines de carvi,  périlla et cumin noir n’ont pas poussé.

Enfin, concernant les curiosités du jardin, j’ai replanté les tubercules d’ocas du Pérou et les graines de cacahuètes. J’avais tenté ces deux cultures l’année dernière mais devant le faible rendement, j’ai préféré ne pas les manger et les replanter cette année pour les multiplier.

Pour finir, j’ai eu les premiers fruits dans ma haie comestible (aronie à fruits noirs et ragouminer). C’est anecdotique côté quantité mais c’est de bonne augure pour la suite. Pour les fruits je suis dans la deuxième récolte de mes fraises et framboisiers remontants.

Cette année 2017 est un peu particulière au jardin avec peu de temps à y consacrer mais je me rattrape depuis deux mois. Elle est cependant riche en enseignements pour les prochaines années. Il y a bien sûr quelques ajustements à faire et pour la suite j’aimerai m’inspirer de la permaculture pour cultiver mon jardin.

Comment se passe votre été au jardin?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

4 réflexions au sujet de « Petit tour au jardin – été 2017 »

  1. Christelle

    Bonjour,
    Merci de partager tes expériences au potager.
    Chez moi, la déception provient des aubergines qui se sont fait sauvagement attaquées par une variété de doryphores qui m’etaient jusque-là inconnue. Je vais tenter la recette de decoction d’ail dans le livre «je prepare mes potions pour le jardin». On verra bien si cela fonctionne. Le jardinage n’est vraiment pas une science exacte ! Bonne journée

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Je ne connaissais qu’une espèce de doryphores alors s’il y en a d’autres tout aussi voraces 🙁 J’espère que ta décoction d’ail sera efficace. Bon courage.

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.