Le jus d’orange … avec modération

Dans mon article sur l’empreine écologique, j’apprenais que « produire un litre de jus d’orange nécessitait deux litres de pétrole », selon le site Passerelle Eco. En novembre 2014 avait lieu le festival Alimenterre. Dans le cadre de cette 8ème édition, un des documentaires présentés avait pour thème : le jus d’orange. (Vous pouvez retrouver ce film sur le site du magazine Kaizen.)

Il est temps que je me penche sur la question parce qu’apparemment j’avais tout faux.

D’où vient mon jus d’orange?

Comme beaucoup de personnes, je bois un verre de jus d’orange chaque matin au petit déjeuner. Source de vitamines et synonyme de bonne santé, le jus d’orange a tout pour plaire. De plus, je le considérais comme 1 des 5 fruits et légumes qu’il faut manger par jour, selon le Programme National Nutrition Santé. Voilà ce que représente pour moi le jus d’orange.

Naïvement, je pensais que les oranges nécessaires à la fabrication de mon jus d’orange du matin provenaient d’Espagne. La plupart des oranges qui remplissent les étals des supermarchés sont estampillées : Origine Espagne. Donc pour les jus, çà doit être pareil.

Et non, mon jus d’orange vient du Brésil! Enfin, je suppose, car rien n’est marqué sur l’emballage sur la provenance des fruits! L’Espagne n’est que le 5ème producteur mondial d’oranges, loin derrière le Brésil et les Etats-Unis.jus d'orange

Les différents types de jus d’orange

J’avais coutume d’acheter du jus d’orange à base de jus concentré. Je me doutais bien qu’à moins de 1€ le litre, ce jus d’orange n’avait rien à voir avec un jus d’orange fraîchement pressé  mais je m’en contentais.

Il y a 3 types de jus d’oranges :

  • Le jus d’orange « pur jus » issu du pressage des fruits et sans additifs, pasteurisé pour une conservation plus longue. C’est d’ailleurs le seul qui correspond à une portion de fruits dans le programme PNNS.
  • Le jus d’orange « à base de jus concentré ». Après avoir obtenu le jus, celui-ci est déshydraté pour faciliter le transport et le stockage puis réhydraté avant son conditionnement. On rajoute en général la vitamine C perdue lors de la fabrication du jus concentré. Ce procédé de fabrication contribue à réduire les coûts. Le jus concentré arrive du Brésil par bateau au port de Rotterdam.
  • Le « nectar d’orange » à base de jus ou de purée de fruits auquel on ajoute de l’eau et du sucre ou des édulcorants.

 Ce que j’ai changé

Aujourd’hui, je bois moins de jus d’orange et j’achète du jus de pommes. J’achète des jus de fruits « 100% pur jus », de préférence bio et de marque distributeur. Bien sûr, ces jus de fruits sont plus chers (entre 1,50€ et 1,80€ le litre).

Je pense que les pommes proviennent d’Europe car Agriculture UE est mentionné sur le packaging. (Le logo bio européen indique le lieu de production des matières premières agricoles). Pour le jus d’orange, il est indiqué Agriculture UE/ non UE, ce qui prouve les différentes provenances de fruits, selon moi. Il est toujours difficile de connaître leur provenance.

En achetant uniquement des jus de fruits « 100% pur jus », la quantité d’eau utilisée diminue pour la fabrication du jus de fruits. Il est inutile de réhydrater le jus concentré une fois arrivée sur le sol européen.

En buvant beaucoup moins de jus d’orange, je ne serai pas carencée en vitamine C. Les kiwis, les choux, la mâche sont aussi riches en vitamine C. Il faut avoir une alimentation variée et consommer des fruits et des légumes les plus frais possible.

Pour diminuer encore mon empreinte écologique, je pourrais :

  • acheter du jus de pommes local mais il reste plus cher que le jus de pommes bio du  supermarché.
  • prendre un fruit frais au lieu d’un jus de fruits.
  • arrêter le jus d’orange et presser des oranges bio pour avoir un jus d’oranges frais fait maison.

Ces pistes ont été envisagées mais Mr Marmotte n’y est pas favorable pour l’instant.

En conclusion, j’ai fait un premier pas : « Préférer le jus de pomme 100% pur jus au jus d’oranges à base de jus concentré » mais je ne le considère pas suffisant. Notamment, je n’ai pas pris en compte les conditions de travail des ouvriers que ce soit au Brésil ou en Europe.

 Consommez-vous des jus de fruits au petit-déjeuner ou à d’autres moments de la journée?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

5 réflexions au sujet de « Le jus d’orange … avec modération »

  1. Ping : Où en est mon empreinte écologique? | La marmotte chuchote

  2. Ping : La cueillette des fruits à la ferme | La marmotte chuchote

  3. Ping : Confitures maison ... | La marmotte chuchote

  4. Ping : Festival Alimenterre 2015 | La marmotte chuchote

  5. Ping : Chuchotements d’ici et d’ailleurs #5 | La marmotte chuchote

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.