Epurer sa garde-robe

Il y a quelques mois, je vous parlais de mon envie de minimalisme dans ma vie puis je vous avais présenté quelques livres sur ce sujet. Aujourd’hui, il est temps pour moi de faire le point sur mon désencombrement. J’ai choisi de commencer par ma garde-robe car les vêtements se sont accumulés au fil des années. Et il devenait urgent de faire un tri pour différentes raisons.

Un problème de place

Dans ma nouvelle maison, les chambres possèdent des placards mais ils sont petits. Enfin, petits pour notre époque actuelle. Il y a 50 ans, à la construction de la maison, je pense qu’ils étaient parfaitement adaptés pour la garde-robe des propriétaires. Mais aujourd’hui, nous accumulons de plus en plus de vêtements (merci la fast fashion) et avoir un dressing est très à la mode. Comme il est impossible de créer un dressing (dont je n’ai pas envie), j’ai juste réaménagé mon placard pour créer une penderie et des étagères et ainsi pouvoir ranger les vêtements de deux adultes. Cependant, il reste une problème de taille : comment faire rentrer tous nos habits dans une armoire dont la taille a été divisée par deux? Une seule solution : le tri.dressing_1

Le tri s’impose

Avant, mon accumulation de vêtements ne me posait presque pas de problèmes puisque j’avais une très grande armoire et aussi deux commodes. Mais malheureusement, tous ces meubles ne rentraient pas dans ma nouvelle chambre … à moins de virer le lit. Donc il a bien fallu faire un tri assez drastique. Lors de ce tri, je me suis aperçue que je ne portais que quelques vêtements, surtout ceux qui étaient les plus accessibles. J’ai aussi redécouvert certaines pièces que je mettais que très rarement car rangées tout au fond de l’armoire. Et puis, même avec une grande armoire, dès que les vêtements s’accumulaient, je n’arrivais pas à garder une étagère rangée avec de jolies piles. Très vite, l’anarchie règnait, mes piles s’effondraient dès que j’attrapais un vêtement.dressing_2

Comment trier?

J’ai choisi de trier mes vêtements en deux fois. Le premier tri  a eu lieu après la saison d’hiver, le second à la fin de l’été. Cette méthode me permet de ne pas « regretter » : retirer un vêtement alors que j’aurais aimé encore le porter. Je retire donc les habits qui ne me vont plus, ceux qui sont abîmés par les multiples lavages et repassages, ceux qui ne me plaisent plus … Pour le reste, je me demande combien de fois j’ai porté cette pièce dans la saison. Si la réponse était 0, 1 ou 2 fois, je m’en sépare. Parfois, même si je porte peu un vêtement, j’ai du mal à le donner alors il reste dans mon armoire. Peut-être qu’au prochain tri, je pourrais plus facilement m’en séparer. Avec cette méthode, ma garde-robe a diminué de moitié. elle a l’avantage d’être progressive et un peu moins drastique que d’autres. Il m’est difficile de me souvenir en pleine été, si ce gros pull d’hiver, m’a été très utile au mois de janvier.

Dans mon tri, je suis ainsi plus sure de moi et moins stressée. Au final, toute ma garde-robe tient dans mon placard encastré. Et puis, j’ai aussi changé mon système de rangement. Pour cela, je me suis inspirée de la méthode de Marie Kondo pour le pliage qui pour l’instant me satisfait.

Aujourd’hui, ma garde-robe est un peu déséquilibrée. Je recherche maintenant des vêtements plus éthiques et écologiques, ce qui un nouveau grand défi pour moi. L’idéal serait aussi d’avoir des vêtements fonctionnels, utilisables en toute saison. Actuellement, j’ai une quarantaine de pièces mais j’aimerais encore la réduire un peu. Je ne sais pas encore combien de pantalons, de robes, de jupes ou hauts je dois posséder pour une garde-robe minimaliste, éthique et écologique qui me correspond.

Comment avez-vous organisé votre garde-robe?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

12 réflexions au sujet de « Epurer sa garde-robe »

  1. Laurine-Les2Alchimistes

    Tiens, j’ai refait un tri hier 🙂 C’était l’occasion de dire aurevoir aux vêtements d’été et de remettre les pulls . mes vêtements d’été tiennent dans deux caisses en plastique, même si ça reste beaucoup pour certain.e.s minimalistes, moi ça me convient 🙂 j’aime les vêtements et j’ai beaucoup regretté depuis 8 ans de m’être débarrassé de certains, car je fonctionne par cycle.
    Enfin, je préfère garder une certaine quantité car je suis miss cracra, je suis capable de me salir très vite :/ et je n’ai pas envie de faire des machines tous les jours ou tous les 2 jours.

    Du coup, j’ai utilisé la méthode de pliage de marie Kondo pour les vêtements dans les caisses : parfait !
    Dans le placard intégré c’est déjà moins intéressant, les étagères sont très hautes et profondes, ça fonctionne mieux avec des tiroirs :/

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Ce n’est pas évident de faire un tri. Il y a toujours la peur du regret. L’important est de trouver la quantité et le type de vêtements qui nous conviennent? J’espère que tu as trouvé la méthode qui te convienne.
      Pour mes placards, l’aménagement est sur-mesure donc je peux rajouter des étagères si je veux.

      Répondre
  2. Ping : Chuchotements d'ici et d'ailleurs #10 | La marmotte chuchote

  3. kellyac

    40 pièces cela m’a l’air trés peu, je suis impressionnée! Je dois en avoir plus du double, alors que j’ai déjà pas mal trié… mais bon, j’essaie surtout de n’avoir que des vètements que j’aime porter et que je porte, et de ce point de vue là je suis plutot satisfaite.

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Je pense qu’il ne faut pas se fixer un nombre de vêtements. Tu as une garde-robe qui te convient alors que la mienne, elle est très déséquilibrée. Peu importe le nombre de pièces, il faut que nos vêtements nous plaisent. Félicitations à toi pour avoir trouver ton style car ce n’est pas encore mon cas.

      Répondre
  4. Ping : Chuchotements d'ici et d'ailleurs #12 | La marmotte chuchote

  5. Ping : Vers une garde-robe plus éthique | La marmotte chuchote

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Personnellement, j’avais tant de vêtements que j’ai donné plus d’un sac. Bisous.

      Répondre
  6. Ping : 10 bonnes résolutions pour 2017 | La marmotte chuchote

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.