Découverte : Les escaliers de Poitiers

Après avoir surmonté les fortes chaleurs de ces deux derniers jours, je me propose de vous emmener à la découverte d’un patrimoine méconnu de Poitiers : ses escaliers. La ville s’est développée entre deux rivières, le Clain et la Boivre. Celles-ci ont creusé leur lit à travers la roche calcaire. Si bien que pour se rendre dans le centre ville et les quartiers périphériques, il faut souvent grimper (ou descendre) quelques côtes.

A force de me balader à pied et de découvrir la ville, j’ai déniché des petits passages, des escaliers qui permettent de se rendre plus rapidement d’un endroit à un autre et très souvent loin de la circulation automobile. Et pour franchir ces côtes, de nombreux escaliers ont été construits au fil des ans : certains à flanc de falaise creusés à même la roche, d’autres très larges et facile d’accès. Ils portent des noms comme l’escalier du diable, l’escalier des dunes, l’escalier du soleil levant ou l’escalier de la grotte des druides…

Ces petits chemins et escaliers sont nombreux. C’est un moyen de découvrir Poitiers autrement, de flâner loin du tumulte de la ville ou de prendre des raccourcis…

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

6 réflexions au sujet de « Découverte : Les escaliers de Poitiers »

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Il y a quelques côtes fameuses à Poitiers. C’est parfois dur pour les mollets 🙂

      Répondre
  1. Laurine-Les2Alchimistes

    Ah ces escaliers ! C’était toujours sportif lorsque j’arrivais à la gare et que je voulais monter en centre ville ^^
    Et les escaliers du diable, je les connais bien, je passais des après midi sur le banc au milieu lorsque j’étais lycéenne 🙂 , le lieu était vraiment agréable, un peu hors du temps 🙂

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      C’est sportif mais c’est agréable d’éviter la circulation.
      La vue sur une partie de Poitiers est très agréable depuis les escaliers du diable et puis le parc de Blossac n’est pas loin.

      Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      C’est un aspect méconnu de Poitiers. A découvrir.

      P.S.: désolée pour la réponse tardive.

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.