Déconnexion et retour au potager

Cela fait presque un mois que je n’ai rien écrit sur le blog. J’ai profité des ponts de mai pour me déconnecter et partir en vacances. Cela m’a fait le plus grand bien. A mon retour, je me suis reconnectée à petites doses et je ne savais pas vraiment quel type d’articles je voulais publier. Non pas que je n’ai pas d’idées, il y a plus d’une vingtaine de brouillons qui attendent sur le blog mais j’avais juste envie de rester encore quelques jours loin des écrans.

Me voilà donc de retour aujourd’hui et je vous emmène dans mon potager à la découverte de mes dernières plantations. Et peut-être que je vous parlerai de ma semaine de vacances et de ma déconnexion totale dans les prochains jours.

Mes dernières plantations au potager

J’ai profité du week-end de la Pentecôte pour faire les plantations des légumes d’été que j’avais commandé à ma maraîchère début mai et qu’elle m’a livré la semaine dernière. Si les plans du potager étaient prêts depuis le début de l’année, il fallait quand même faire quelques travaux avant de tout installer.

Tout d’abord, j’ai passé la tondeuse pour avoir du paillis pour le jardin et ainsi limiter les arrosages et l’évaporation de l’eau. Je n’avais pas tondu depuis octobre ou novembre dernier alors l’herbe était assez haute. J’ai tondu juste la surface de pelouse nécessaire au paillage du potager. Il reste encore dans mon jardin une grande partie d’herbes folles à travers lesquelles j’ai aménagé des circulations. Et dire que mes voisins ont déjà tondu leur pelouse 3 ou 4 fois.

Puis j’ai commencé à installer mes plants : tomates, concombres, cornichons, aubergines, poivrons, courgettes en prenant soin de faire les bonnes associations et de prendre en considération les besoins en eau. A la base des tuteurs des tomates, des concombres et des cornichons, j’ai semé des haricots grimpants violets. J’ai laissé aussi les plants qui ont poussé spontanément : souci, tournesol, arroche. Et enfin j’ai planté autour de ces légumes d’été un basilic cannelle et des choux. Dans cette belle association, il manque les tagètes qui n’ont poussé spontanément. Pour finir, j’ai refait des semis de fleurs en pleine terre et en godets ainsi que des plantes aromatiques.

Dans les semaines qui viennent, il me reste à planter les choux, les poireaux, les haricots verts et à grains. Je dois refaire des semis de salades mais aussi de betteraves, blettes et panais qui n’ont pas très bien levé. Je vais aussi faire un purin de consoude lorsque mon purin d’orties sera prêt. En attendant, les petits pois et les fèves sont en fleurs. Malheureusement, mon association phacélie – fèves n’a pas empêché l’arrivée des pucerons.

Il y a beaucoup de travail en ce moment au jardin mais aller au potager est pour moi un grand plaisir et me fait beaucoup de bien. J’en profite aussi car j’ai cueilli mes premières fraises ce week-end.

Que faites-vous au potager en ce moment?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

4 réflexions au sujet de « Déconnexion et retour au potager »

  1. Céline

    Bon retour Catherine !
    Je te comprends totalement concernant la déconnexion à internet ! Je suis 100% pour, dès que je le peux moi aussi ^^
    Il est super beau et bien organisé ton jardin, c’est chouette ! 🙂
    Le week-end dernier, j’ai enfin mis mes 1ers semis dans mon potager: salade, radis, carotte, épinard, soucis, roquette… Dans 2 semaines, je vais pouvoir transplanter mes pieds de tomates et mes aromatiques, yéé !
    Bonne soirée ! 😉

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      bonjour Céline,
      Se déconnecter de temps en temps cela fait du bien et en plus j’ai passé beaucoup de temps au jardin pour mon plus grand plaisir.
      J’espère que tes semis pousseront bien vite et que tu auras pleins de tomates.
      A bientôt

      Répondre
  2. Kellya

    Vous me donnez envie avec vos beaux potagers! Sur ma terrasse j’ai réussi à faire pousser des graines de basilic de l’an dernier et de coriandre. La salade n’a pas pris, j’ai fini par mettre des graines de fleurs pour les abeilles. Rien de bien fou quoi!

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Chaque année, j’ai aussi des graines qui ne poussent pas. Avec toutes la pluie de ces dernières semaines, mes semis de betteraves ont tous été mangé par les limaces. J’ai plus qu’à resemé. Et puis certaines fleurs sont comestibles comme les pensées ou les capucines. Même sur un balcon, c’est déjà bien des faire pousser des aromatiques.

      Répondre

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un message.