22 mars : Journée mondiale de l’eau

Aujourd’hui, 22 mars, c’est la journée mondiale de l’eau. L’eau est une ressource naturelle rare pourtant peu d’entre nous s’en soucie. Elle est souvent polluée, gaspillée et source de conflits. Notre planète est recouverte d’océans mais seulement 0,7% de cette eau est potable et souvent inégalement répartie. Mais l’eau est indispensable à la vie. Ressource stratégique, trop peu ou pas assez, le manque ou l’excès d’eau peut conduire à des catastrophes (sécheresse / inondations). Vous l’avez compris, l’eau est un enjeu important et avoir une eau de qualité est un défi aujourd’hui.

En 2012, en France, une personne consommait 148 L d’eau par jour pour ces besoins domestiques. En fait, cette consommation est inégale : 230 L/jour/personne en région Provence – Alpes – Coté d’Azur et seulement 109 L/jour/personne dans le Nord – Pas de Calais. Notre consommation pour la cuisine est faible (6%) et l’eau, à la maison, est principalement utilisé pour la toilette et le lavage.

Répartition de la consommation d’eau dans la maison (en %) (Source : http://www.cieau.com)

Comment réduire sa consommation d’eau?

Et vous quel est votre consommation journalière? Personnellement, je consomme environ 80 litres d’eau par jour. Mais pour diminuer votre consommation d’eau et réduire votre facture, vous pouvez appliquer les astuces suivantes :

  • ne laissez pas l’eau couler inutilement. Coupez l’eau lorsque vous vous lavez les dents, vous vous rasez, vous faites la vaisselle …
  • Préférez les douches aux bains. Fermez l’eau lorsque vous vous savonnez.
  • Faites tournez votre lave-linge et votre lave-vaisselle lorsqu’ils sont pleins.
  • Traquez les fuites d’eau.
  • Utilisez les chasses d’eau à double commande ou ajoutez-une brique dans le réservoir de la chasse d’eau.
  • Utilisez des mousseurs, des réducteurs de débits, des robinets thermostatiques.
  • Lorsque vous achetez une lave-vaisselle ou une machine à laver, vérifiez sa consommation d’eau.
  • Au jardin, utilisez l’eau de pluie. Préférez l’arrosoir au tuyau d’arrosage. Arrosez de préférence le soir. Paillez vos cultures.
  • Lavez votre voiture dans des station de lavage plutôt qu’à la maison.

Et votre consommation d’eau virtuelle?

L’eau virtuelle est un concept qui permet de connaître la consommation d’eau nécessaire à la fabrication d’un produit. Un.e Français.e consomme en moyenne 4 000 à 5 000 litres d’eau virtuelle par jour. Ainsi, il faut 15 500 litres d’eau pour produire 1 kg de viande de bœuf, 10 000 litres pour la fabricationd’un jean.  Alors comment réduire votre consommation d’eau virtuelle ?

  • Diminuez votre consommation de viande. Privilégiez les protéines végétales comme les légumineuses.
  • Limitez vos achats de vêtements. Privilégiez les pièces de seconde main ou les pièces en matières naturelles et/ou bios (chanvre, lin)
  • Préférez les produits bio, locaux et de saison.
  • Buvez de l’eau du robinet à la place de l’eau en bouteille ou de sodas. En effet pour  produire, 1 litre d’eau en bouteille il faut 2 à  3 litres d’eau pour sa fabrication.

Source : http://les.cahiers-developpement-durable.be

Et la pollution de l’eau?

Avant d’arriver à votre robinet puis après, votre eau est traitée. En général, en amont, afin de rendre l’eau potable, elle est simplement chlorée. Cependant, pour certaines communes les traitements sont plus poussés mais certaines fois, cela ne suffit pas et l’eau n’est plus potable. Après utilisation, l’eau est aussi dépolluée dans les stations d’épuration pour éviter la pollution des des rivières, des fleuves. Pour limiter la pollution des eaux, vous pouvez :

  • Consommez bio et local. Les pesticides sont les premiers polluants de l’eau.
  • Utilisez des produits d’entretien et des produits d’hygiène biodégradables.
  • Proscrivez les pesticides de votre jardin et de votre maison.
  • N’utilisez pas de solvants et de peintures toxiques et les éliminer à travers les filières adéquates.
  • Ne sur-consommez pas de médicaments et les rapportez à votre pharmacie lorsqu’ils sont périmés.
  • Évitez les vêtements en matières synthétiques qui libèrent des microparticules de plastique à chaque lavage.
  • Évitez les emballages plastiques.
  • N’utilisez pas de produits contenants des nanoparticules (crèmes solaires …)

J’espère, qu’au fil de cet article, vous avoir sensibilisé.e.s aux enjeux de l’eau. L’eau est un bien commun rare et précieux, indispensables à la vie. C’est un vaste sujet et il y aurait encore tant de choses à dire. J’aurai pu également parler de l’artificialisation des sols conduisant aux inondations, la pression de l’agriculture intensive sur les réserves en eau, l’impact du tourisme, la pollution des nappes phréatiques

En complément, vous pouvez vérifier la qualité de votre eau du robinet (pour la France), calculer votre empreinte eau ou télécharger le dépliant : 10 conseils pour bien utiliser l’eau.

Faites-vous attention à la ressource en eau ?

Sources : CIEAU, Les cahiers du développement durable, Consoglobe, L’eau en péril?, Denis Lefèvre et Vazken Andréassian, Editions QUAE

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!

7 réflexions au sujet de « 22 mars : Journée mondiale de l’eau »

    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Merci Cat. La pollution des nappes phréatiques ou leur surexploitation comme le bétonnage des villes et des côtes sont des problèmes qui mériteraient aussi un article. A bientôt et bonne journée à toi.

      Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      L’eau est effectivement une vaste sujet. Merci pour ton lien. Bonne journée à toi aussi.

      Répondre
  1. Red Iza

    Je viens de relire ton blog depuis le début, même si j’avais déjà lu et commenté quelques articles ici et là. Un grand merci pour toutes ces informations, ces partages, ces tuyaux ! Lire ton blog me procure un grand plaisir, je me dis que je n’ai vraiment pas besoin de rouvrir le mien, on a les mêmes idées 🙂 Oh, et vers chez moi (nord de l’Yonne) se profile également le problème du gaz de schiste. A un certain moment, on nous avait prévenus que quelque chose allait se mettre en route, il y avait eu des obstacles des habitants, et depuis, plus d’infos. Ce n’est pas bon signe.

    Répondre
    1. Catherine [la marmotte chuchote] Auteur de l’article

      Merci Iza pour tous ces compliments, cela me fait très plaisir et me motive à continuer. Je ne savais pas que le gaz de schiste pourrait être exploité en Bourgogne. J’espère que ce ne fera pas. Bon courage. Continuer ton blog est une décision personnelle et dépend du plaisir que tu y prends. Il ne faut pas que cela devienne une contrainte.
      Belle journée à toi

      Répondre
  2. Ping : Chuchotements d’ici et d’ailleurs #15 | La marmotte chuchote

Envie de partager vos pensées! Laissez-moi un petit message.