Escapade à Tours en train

Mon #défi21 jours s’est terminé hier. Et si je prévois de rédiger un article bilan la semaine prochaine pour vous expliquer un peu plus en détails ces 3 semaines, sachez que je n’ai pas utilisé la voiture depuis début septembre. Je me suis uniquement déplacée à pied, en vélo et en bus. Je n’ai pas, pour autant, restreint mes déplacements. Je suis même sortie plus qu’à l’accoutumée. Je peux maintenant l’annoncer : mon défi est réussi.

J’ai beaucoup axé mes articles sur le vélo car c’est un mode de déplacement que je privilégie, rapide et facile en ville, même à Poitiers qui n’est pas une cité très plate. Cependant, la bicyclette n’est pas toujours pratique quand on veut partir pour un week-end ou des vacances. Mais c’est tout à fait possible. Personnellement, nous essayons d’utiliser la voiture le moins possible et de trouver des alternatives quand les conditions le permettent (budget, temps de trajet, … ). Par exemple, en avril dernier, pour un week-end improvisé à Tours, nous avons préféré prendre le train au lieu de la voiture pour le trajet. Dans cet article, je vous propose un comparatif de ces deux modes de transport afin de déterminer leurs avantages et leurs inconvénients.

Train versus voiture

Le comparatif a été effectué pour un trajet aller-retour Poitiers-Tours pour 2 personnes. La distance entre les 2 villes est d’environ 100 km. Le train était un TER et la voiture une citadine de petite cylindrée.

Train (TER)Voiture
Temps de trajet3 h2 h 40
Prix du trajet71,20 €35,40 € (1)
Prix du parking/20 € (2)
Emissions de CO2 (3)5,84 kg15,6 kg
Consommation d'énergie (3)2,3 kg éq pétrole4,88 kg éq pétrole
Confort, Stress, Fatigue*****

(1) Coût du péage + coût estimé du carburant, (2) Coût estimé du parking à Tours, (3) Calculé à partir de l’éco-comparateur ADEME.

tours_1Le trajet en train est un peu plus long (3 heures) contre 2 h 40 minutes pour la voiture. Pour être plus rigoureuse, j’ai compté le temps qu’il me faut pour rejoindre la gare à pied et le temps nécessaire à sortir ma voiture du garage.

Le train est plus cher que la voiture même si le coût du carburant et du parking (prix 2013) à Tours a été estimé. Je pense que le coût du trajet en voiture est un peu sous-évalué. Cependant, en préparant cet article, j’ai trouvé un aller-retour pour 2 personnes en TGV pour un peu moins de 50€. Suivant les disponibilités ou les cartes de réduction, le prix du train peut baisser et devenir très compétitif.

Concernant la pollution, les émissions de CO2 sont environ trois fois moins importantes pour le TER que pour la voiture et la consommation d’énergie est divisée par deux. Le train est vraiment moins polluant que la voiture.

Enfin au niveau confort, stress, fatigue, le train est avantageux. En voiture, la conduite, la recherche d’itinéraires ou l’attention constante à la route est éprouvante. Le train permet de faire d’autres activités (bavarder, se reposer, lire, travailler..) sans se préoccuper du chemin.

En résumé, pour ce type de trajet, le train est vraiment performant par rapport à la voiture. Les temps de trajet sont presque équivalents. Avec un peu d’organisation, vous pouvez trouver un prix attractif pour le train sans posséder de cartes de réduction. La gare étant souvent très proche des centres-villes, vous pouvez visiter la ville à pied. Sinon, les transports en commun le dessert. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter de votre voiture restée dans un parking public. Enfin, pour la planète, le TER émet beaucoup moins de CO2 que la voiture.

Cette expérience m’a amenée à considérer le train comme une alternative sérieuse pour mes prochains trajets longues distances pour un week-end ou des vacances. L’inconvénient majeur est bien sûr le prix. Plus un voyage est long, plus il coûte cher et devient moins compétitif par rapport à la voiture. La politique de prix de la SNCF est aussi un casse-tête supplémentaire.

Flâneries à Tours

Avant de partir, je vous laisse sur mes impressions su la ville de Tours. Tout d’abord, elle est dotée d’une très jolie gare, datant de la fin du 19ème siècle. Malheureusement, sa façade était en cours de réfection, ne permettait pas de l’apprécier à sa juste valeur. Dans le vieux Tours, nous avons déambulé dans des rues étroites pleines de charme pour se retrouver place Plumereau et ses maisons à pans de bois, cœur festif de la ville. Tours possède de nombreux édifices religieux et hôtels particuliers. Mais Tours, c’est aussi les bords de Loire, lieu d’une agréable promenade loin des bruits de la ville. Enfin, impossible pour moi de ne pas visiter le jardin botanique et ses collections. Tours, jolie ville bien qu’en partie détruite pendant la seconde guerre mondiale, possède un patrimoine historique très riche.

Êtes-vous prêt-e à utiliser le train plutôt que la voiture pour votre prochain voyage?

Vous avez aimé cet article. Partagez-le!